Plantes détoxinantes

Si vous souffrez de l’un ou de plusieurs des symptômes suivants :

  • Fatigue, malaise,
  • Maux de tête récurrents,
  • Douleurs musculaires et articulaires,
  • Fatigue chronique,
  • Fibromyalgie,
  • Hypersensibilité aux produits chimiques (parfums, fumée, essence),
  • Intolérance à la caféine,

C’est peut-être le signe que votre système de détoxification (notamment le foie) est débordé.
Dès lors, les déchets de notre organisme et les substances toxiques (pesticides, métaux lourds, molécules chimiques qui viennent de notre alimentation, des médicaments, etc.) ne remontent pas rapidement vers une porte de sortie, elles s’enfouissent au cœur de nos tissus, finissent par arriver à nos cellules et par perturber notre ADN.

 

La cure commence avec la stimulation des organes-filtres (rein, foie). Consommez durant 15 jours les plantes hépatorénales suivantes : pissenlit (racine), romarinverge d’or et chardon Marie.

Certains aliments activent particulièrement les voies du métabolisme cellulaire. Les crucifères comme le brocoli, bien sûr, mais c’est aussi vrai avec les principes amers retrouvés dans la chicorée ou le pissenlit, qui stimulent la production de bile (ce qui permet de nettoyer le sang).

Puis vient le drainage en profondeur (artichaut, radis noir et curcuma) et surtout, dans un dernier mouvement, il vous faudra ruser contre les toxiques (la chorella et l’ail des ours peuvent vous aider à les piéger).

2 réponses sur “Plantes détoxinantes”

  1. Bonsoir intéressée par vos conseils détox, où trouvez les plantes hépatorénales que vous citez ? J’ai surtout des douleurs articulaires et musculaires.
    Merci

    1. Bonjour,
      Merci pour l’intérêt que vous portez à cet article.

      Les plantes hépatorénales se trouvent sous différentes formes galéniques:
      – en extraits liquides (ampoules) en magasin bio, pharmacie
      – en teinture-mère (pharmacie)
      – en gélule ou comprimé (magasin bio, pharmacie)

      Pour traiter et drainer les acides circulants dans les tissus, qui causent des états inflammatoires rhumatismaux et articulaires; je vous conseille les extraits fluides et concentrés des teintures-mère car il faut boire beaucoup d’eau pendant ces périodes de drainage pour exercer l’élimination des acides par les urines et donc faciliter le travail des reins.
      la stratégie naturopathique ne s’arrête pas là! car il faut stimuler l’élimination des acides volatils par la voie pulmonaire et cutanée en pratiquant une activité physique pour transpirer et oxygéner son organisme.Et bien d’autres pistes à explorer, comme l’alimentation par exemple!

      je vous conseille l’utilisation de certaines plantes : ortosiphon, reine des près, harpagophytum, cassis etc..

      Toujours sous forme de cure et surtout à l’arrivée du printemps où l’organisme ne demande qu’a s’alléger!

      POUR plus de conseils, je serai ravie de vous accueillir à mon cabinet, car chaque personne est unique.
      Je travaille avec certains laboratoires réputés vers lesquels je peux vous orienter.

      Prenez soin de votre santé!
      A bientôt
      CarolineC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *